Mercredi 30 octobre : Journée de clôture

Vous trouverez ci-dessous les liens vers les documents projetés ou transmis aux congressistes par les intervenants des ateliers et des mini-conférences.

08h00 : accueil à l’UFR Droit (photos)

08h00 à 11h30: Au choix

Le départ est fixé à l’UFR Droit pour l’ensemble des visites.

Visite du CNRS

Départ en car à 8h45 de l’UFR Droit – Penser à se munir d’une carte d’identité en cours de validité.

La visite débute par une conférence : Apport des analyses physico-chimiques à la compréhension des matériaux du patrimoine culturel : les techniques de fabrication des pigments au cours du temps
présentée Marie Albéric, Marine Gay et Ina Reiche (LAMS UMR 8220 CNRS UPMC)

cette conférence est ensuite suivie par la découverte des laboratoires.

Venez découvrir la diversité des recherches menées sur le campus d’Orléans. Les thématiques de recherche sont riches et variées au sein des différentes unités, qui vous ouvrent leurs portes à l’occasion du congrès :

  • L’institut de Recherche sur les ArchéoMATériaux (IRAMAT)
  • Le Centre de Bipohysique Moléculaire (CBM)
  • L’institut de Recherche et d’Histoire des Textes (IRHT)

Visite du BRGM (photos)

Départ en car à 8h30 de l’UFR Droit – Penser à se munir d’une carte d’identité en cours de validité.

Le groupe se divise en 2 :  Mini conférence puis visite d’un laboratoire ou Visite d’un laboratoire puis mini conférence.

Le BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières) est le service français de référence pour gérer les ressources et les risques du sol et du sous-sol.
Il poursuit deux objectifs :

  •  Comprendre les phénomènes géologiques et les risques associés, développer des méthodologies et des techniques nouvelles, produire et diffuser des données de qualité.
  • Développer et mettre à disposition les outils nécessaires à la gestion du sol, du sous-sol et des ressources, à la prévention des risques naturels et des pollutions, aux politiques de réponse au changement climatique.

07h45 à 14h00 Centrale Nucléaire de Dampierre

Départ en car de l’UFR de Droit à 7h45 – Penser à se munir d’une carte d’identité en cours de validité.

Implantée sur la commune de Dampierre en Burly depuis 1974, la centrale possède 4 réacteurs de 900 MW chacun. Outre la découverte des installations, vous aurez la chance, lors de cette visite, de pénétrer dans le simulateur de conduite de la centrale et de visiter le laboratoire de chimie nucléaire. Il est impératif pour cette visite de se munir d’une carte d’identité en cours de validité ainsi que de sa carte vitale. A noter également qu’un repas froid est offert sur place mais que le choix de cette visite ne permet pas d’assister à l’assemblée plénière de l’UdPPC en début d’après-midi.

08h15 à 11h30 Parfums Christian DIOR (photos)

Départ en car de l’UFR droit à 8h15 – Penser à se munir d’une carte d’identité en cours de validité.
Nul besoin de présenter ce géant du luxe qui vous ouvre les portes de ses laboratoires de chimie, situés à Saint-Jean de Braye, près d’Orléans mais aussi de ses pôles « recherche » et « développement » en matière de parfums et cosmétiques.

09h30 à 10h30 : Table ronde « Culture scientifique »

La table ronde en images.

10h45 à 11h45 : Conférence « Innovation chimique pour l’observation du vivant » Franck Suzenet

Franck Suzenet est maître de conférences à l’Institut de Chimie Organique et Analytique (ICOA) à Orléans. Voir pour mieux décrire, comprendre et soigner les êtres humains, présente un enjeu considérable. A cette fin, de nombreuses techniques d’imagerie ont vu le jour et sont utilisées quotidiennement en biologie et médecine. Elles permettent de manière non invasive de donner une représentation visuelle fondée sur des caractéristiques physiques ou chimiques particulières. Leurs performances sont bien sûr liées aux techniques et instrumentations mais aussi au développement d’outils moléculaires spécifiques dont l’objectif peut être d’augmenter la sensibilité, la résolution de l’image mais aussi de cibler certains organes, cellules, récepteurs,…. La conférence se focalisera donc sur l’apport de la chimie à l’essor de l’imagerie au travers de la conception de sondes moléculaires.

12h00-13h15 Repas au restaurant universitaire « Le Lac »

13h15 à 17h00 Parfums Christian DIOR

Départ en car de l’UFR droit à 13h15 – Penser à se munir d’une carte d’identité en cours de validité.
Nul besoin de présenter ce géant du luxe qui vous ouvre les portes de ses laboratoires de chimie, situés à Saint-Jean de Braye, près d’Orléans mais aussi de ses pôles « recherche » et « développement » en matière de parfums et cosmétiques.

 13h30-14h30 Assemblée plénière de l’UdPPC

Cette assemblée est l’occasion pour les congressistes de faire connaître leur avis, leurs questions en présence du bureau national de l’UdPPC. C’est un moment d’échanges important dans la vie de l’association. Venez nombreux !

L’assemblée plénière sera suivi de la passation avec l’équipe de Lyon qui organise le congrès en 2015

14h30-15h30 Conférence à deux voies : « Transitions énergétiques »

Intervention de Jean-François Minster (TOTAL)
Intervention de Marc BRUGIERE (EDF)

16h00-17h00 Conférence plénière n°3 : « L’activité solaire pourrait-elle expliquer le réchauffement climatique ? Controverse, canulars et consensus…. » – Thierry Dudock de Wit.

Diaporama de la conférence

En l’espace de deux décennies, le changement climatique d’origine anthropique est devenu un enjeu scientifique majeur ; il a largement débordé sur la scène géopolitique, emportant avec lui des scientifiques souvent peu préparés à affronter des publics si différents.
Un des problèmes majeurs est celui du rôle présumé du Soleil. Même s’il existe aujourd’hui dans la communauté scientifique un très large consensus sur la forte responsabilité de l’homme dans le réchauffement climatique, une contribution significative du Soleil n’est pas à exclure. Ce problème est passionnant à plusieurs égards. D’abord, sur le plan physique, le Soleil semble être entré aujourd’hui dans un état semi-léthargie, et nous vivons donc une époque unique pour étudier l’interaction d’une étoile avec sa planète. Ensuite, ce problème révèle un enchainement complexe de mécanismes, qui sont habituellement traités par des communautés différentes. On réalise alors à quel point il devient important de créer des liens entre disciplines différentes.

Ceci questionne aussi notre façon de progresser sur un sujet complexe, pour lequel il n’existe pas de solution unique. Enfin, ce problème montre combien il est important de se doter des outils qui permettent de rester critique fasse à la désinformation omniprésente